Aller au contenu principal
Recherche

Recherche

Présentation

Situé sur le Technopôle du Madrillet en Seine-Maritime, l’IRSEEM, le laboratoire de Recherche de l’ESIGELEC a été fondé en 2001 avec la contribution de la Chambre de Commerce et d’Industrie de Rouen et d’une quarantaine d’industriels, ainsi que le soutien important de l’État et de la Région Haute-Normandie.

Les étapes importantes du développement du laboratoire ont été les suivantes :

2001 : Structuration de la filière électronique régionale, dont l’IRSEEM est membre du comité de pilotage.
2005 : L’IRSEEM devient laboratoire d’accueil de l’école doctorale SPMII (devenue depuis ED MIIS) .
2005 : Labellisation du laboratoire par le MESRI en tant qu'Équipe d'Accueil.
2012 : Inauguration du CISE (Campus Intégration Systèmes Embarqués), nouvel outil de recherche, d'innovation et de transfert conçu par l’ESIGELEC et l’IRSEEM en collaboration avec la filière aéronautique Normandie AeroEspace (NAE), la filière automobile par le biais du pôle de compétitivité mondial Next Move et des entreprises du secteur numérique.

L’activité de l’IRSEEM, équipe d’accueil en cotutelle avec l’Université de Rouen Normandie, (EA4353), se concentre autour d’un thème commun de recherche : « Systèmes Cyberphysiques en environnements sévères ».

L’IRSEEM (EA 4353) et ses chercheurs joignent leurs compétences en électronique, automatique et informatique et mènent des activités scientifiques solides et reconnues développés selon plusieurs axes : la  CEM et la fiabilité des composants et des systèmes, les circuits radiofréquences et microondes (conception, modélisation et caractérisation), les systèmes mobiles autonomes et connectés (perception et localisation), et le contrôle de tolérance aux fautes de systèmes (commande robuste, diagnostic/pronostic et estimation).  

Ces activités permettent d’adresser des domaines applicatifs très divers et de répondre aux enjeux de mobilités terrestre et aérienne, de l’énergie, de l’aéronautique et du spatial, des télécommunications, des objets connectés et de la santé.

 

Missions

L’Institut de Recherche en Systèmes Electroniques Embarqués (IRSEEM) assure 4 missions essentielles :

- La formation à la recherche et par la recherche des étudiants au travers du programme doctoral, ED MIIS, Ecole Doctorale

- La production scientifique débouchant sur l’animation et l’essaimage de connaissances,

- Le maintien de l’excellence du corps enseignant de l’ESIGELEC,

- La réponse aux besoins industriels.

Cet engagement dans la recherche bénéficie aussi  naturellement à la formation en Programme Ingénieur. Des enseignants-chercheurs sont responsables de certaines dominantes dont le positionnement et les contenus sont étroitement liés aux travaux de recherche. Une trajectoire recherche est proposée aux élèves-ingénieurs, mettant l'accent sur les activités de Recherche et Développement et sensibilisant aux opportunités de poursuite d'études en doctorat.

 

Une recherche fondamentale et applicative

L’Institut conduit en premier lieu une recherche amont, créatrice de savoirs, au sein de ses trois pôles thématiques :

le Pôle Automatique & Systèmes 

le Pôle Électronique & Systèmes 

le Pôle Instrumentation, Informatique & Systèmes  

En complément de ces trois pôles, le laboratoire dispose d’un Service Innovation Recherche et Développement (SIRD). Le SIRD accompagne les acteurs économiques dans la démarche d’innovation et de R&D.

Au-delà de cette approche pluridisciplinaire, les recherches à l’IRSEEM sont menées au sein de programmes de recherche orientés partenaires à finalité applicative pour apporter des réponses innovantes et durables aux défis des systèmes embarqués, intelligents et connectés, de plus en plus présents dans les objets et les projets environnants. Les filières industrielles de l’automobile, de l’aéronautique, de l’espace, des énergies renouvelables, de la santé des télécommunications sont ciblées.

 

Les équipes

L’IRSEEM comprend  une trentaine d'enseignants-chercheurs (dont 12 HDR), un service Innovation Recherche et Développement d'une dizaine d'ingénieurs-docteurs et techniciens, ainsi qu'un service support administratif de trois personnes.

Une trentaine de doctorant-e-s préparent au sein du laboratoire leur thèse en étant inscrit-e-s à l'Université de Rouen Normandie.

 

Rayonnement scientifique

A l’échelle du site, l’IRSEEM est impliqué dans les structures de coordination et de recherche en tant que :

• Membre associé de Normandie Université, l’IRSEEM est aussi sous tutelle de l’Université de Rouen Normandie

• Membre des pôles Energie Propulsion Matière et Matériau (EP2M) et Science du Numérique (SN) de la ComUE Normandie Université ;

• Membre du Conseil scientifique de l’ED MIIS (Ecole Doctorale)

Le rayonnement scientifique de l’IRSEEM est opéré à travers différents dispositifs : expertises de projets ANR, expertises de dossiers de thèses CIFRE de l’ANRT et de projets soumis au pôle de compétitivité NextMove, relectures d’articles de revues internationales, Associate Editor de journaux (ex : Autosoft Journal, IJMWT,..), membre du Technical Program Committee de conférences internationales, présidences de sessions orales et posters, thèses internationales en co-Direction ...

En tant que membre affilié de l’IMT (Institut Mines Télécom), l’ESIGELEC est intégrée dans le réseau collaboratif de l’IMT au sein du programme santé, autonomie et qualité de vie.

L’ESIGELEC et l’IRSEEM sont membres fondateurs de l’Institut de Transition Energétique VEDECOM (ITE), organisme de recherche partenariale publique-privée et de formation dédié aux mobilités durables : écologiques, autonomes et partagées.

L’IRSEEM est également un des membres fondateurs de l’institut Carnot ESP – Energie et Systèmes de Propulsion.

Une Chaire de Recherche réunit FAURECIA, CentraleSupélec et l’ESIGELEC sur la thématique de la Mécatronique automobile.