Aller au contenu principal
Publié le

Soutenance Imen BOUGHANMI

SOUTENANCE

Mme  Imen BOUGHANMI  soutiendra sa thèse intitulée « Contribution au développement, à la validation et à l’expérimentation d'un banc de caractérisation diélectrique des matériaux en tomographie électromagnétique » le 25 Mars 2021 à 10h30 dans la salle du conseil de l’ESIGELEC.

 

Une invitation Teams sera envoyée avant la soutenance.

 

Composition du jury :

-Mme. Albane SAINTENOY Maître de Conférence, HDR, GEOPS, Université Paris-Sud, Rapporteur

-M. Mohamed RAMDANI Professeur, IETR, ESEO d’Angers, Rapporteur

-Mme. Donatienne LEPAROUX Directrice de Recherche, IFSTTAR, Université Gustave Eiffel, Examinateur

-M. Lionel PICHON Directeur de Recherche, Geeps, CentraleSupelec,  Examinateur

Directeur(s) de thèse :

-M. Zouheir RIAH, Enseignant/chercheur, HDR, IRSEEM, ESIGELEC

-M. Cyrille FAUCHARD, Directeur de recherche, ENDSUM, CEREMA

Co-Encadrant :

-M. Nabil BENJELLOUN, Enseignant/chercheur, IRSEEM, ESIGELEC

 

Résumé de la thèse :

Dans le domaine du génie civil, la réception de chaussées neuves s’accompagne d’un ensemble de contrôle de paramètres physiques, notamment de la compacité des enrobés bitumineux par des méthodes normalisées. Ce contrôle permet en effet une bonne mise en œuvre des routes pour leur conférer les critères mécaniques attendus et une durée de vie optimale. Actuellement, le contrôle de la compacité en laboratoire se fait au moyen de bancs utilisant des sources nucléaires, basés sur l’émission et la réception de rayons gamma. Leur remplacement est aujourd’hui devenu un enjeu majeur car cette méthode génère des coûts et des contraintes de plus en plus fortes (utilisation, stockage, et transport de la source nucléaire et exposition des utilisateurs aux rayonnements ionisants). L’objectif de ce travail est de trouver une solution alternative non nucléaire avec une précision équivalente à la méthode du banc gamma pour contrôler la compacité des chaussées. La solution proposée est un banc électromagnétique (EM) à deux antennes mobiles, permettant de réaliser des tomographies d’échantillons de chaussée pour en mesurer la permittivité/ compacité. 

Pour ce nouveau type de banc basé sur une technique radar dans le domaine temporel, des nouvelles antennes ultra large bande de type Vivaldi, ainsi que des antennes de contact de type papillon sur substrat flexible ont été conçues afin d’optimiser les performances de rayonnement aux dimensions des échantillons et à leurs caractéristiques physiques. 

L'approche proposée pour évaluer la permittivité/compacité des différents  échantillons cylindrique, en traitant les temps de trajets,  a été validée théoriquement, numériquement et expérimentalement en laboratoire. 

 

Mots clés :

Banc EM, radar,  antennes large bande, permittivité, compacité, tomographie