Aller au contenu principal
Gouvernance

Gouvernance

Gouvernance

Les Habilitations et Réseaux

L’ESIGELEC est une Grande École d’Ingénieurs, créée en 1901, habilitée par la Commission des Titres d’Ingénieur (CTI) à délivrer le diplôme d’ingénieur, qui confère le Master’s Degree (grade de Master) et bénéficie du label EURACE.
Reconnue par l’État, son Ministère de contractualisation est celui de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l'Innovation.

L’ESIGELEC est école affiliée à l'Institut Mines Télécom et associée à la COMUE Normandie Université.
Elle est membre de la Conférence des Grandes Écoles (CGE), de la Conférence des Directeurs des Écoles Françaises d’Ingénieurs (CDEFI) et de l’Union des Grandes Ecoles Indépendantes (UGEI).

L’ESIGELEC est une association loi 1901 à but non lucratif, qui assure une mission de service public. Elle est labellisée EESPIG (Établissement d’Enseignement Supérieur Privé d’Intérêt Général) par le Ministère de l’Éducation Nationale, de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche.

Ecole labellisée EESPIG

Le label EESPIG est un label de l’Etat, attribué par le Ministère de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l’Innovation. La qualification d' « établissement d'enseignement supérieur privé d'intérêt général » (EESPIG) a été décernée à l’ESIGELEC en 2016 ; l’ESIGELEC fait ainsi partie des 61 premiers établissements reconnus EESPIG par l’Etat à ce jour (dont seulement 33 écoles d’ingénieurs) . (Liste des 61 établissements) http://www.enseignementsup-recherche.gouv.fr/cid91425/qualification-d-etablissement-d-enseignement-superieur-prive-d-interet-general-eespig.html)

La loi n° 2013-660 du 22 juillet 2013 relative à l'enseignement supérieur et à la recherche  a défini un chapitre relatif aux "rapports entre l'Etat et les établissements d'enseignement supérieur privés à but non lucratif".
L’article L 732-1 précise que "des établissements d'enseignement supérieur privés à but non lucratif, concourant aux missions de service public, peuvent, à leur demande être reconnus par l'Etat en tant qu'établissement d'enseignement supérieur privé d'intérêt général, par arrêté du ministre chargé de l'enseignement supérieur, après avis du comité consultatif pour l'enseignement supérieur privé".

Seuls les établissements créés par des associations, fondations reconnues d'utilité publique, ou syndicats professionnels peuvent obtenir cette qualification. La participation aux missions de service public de l'enseignement supérieur est définie par l’offre de formation, les implantations géographiques, ainsi que les éléments et actions mis en œuvre pour contribuer aux missions de service public de l'enseignement supérieur. La politique sociale déployée est particulièrement étudiée. Pour bénéficier de cette qualification, l'établissement doit également justifier d'une gestion désintéressée et s'engager sur le caractère non lucratif de son activité dans le cadre d'un dossier soumis à la direction générale de l'enseignement supérieur et de l'insertion professionnelle. Ce dossier comporte des éléments relatifs au statut et au cadre budgétaire et comptable. Il présente les règles substantielles de fonctionnement et d'organisation de l'établissement montrant son indépendance de gestion..

Cette qualification donne lieu à la signature d'un contrat pluriannuel entre l'Etat et l'établissement fixant les objectifs stratégiques de l'établissement pour répondre aux priorités nationales de l'enseignement supérieur et de la recherche.

Ecole affiliée à l’Institut Mines Télécom

13 grandes écoles publiques et 10 écoles affiliées constituent l‘IMT (Institut Mines Télécom), le 1er groupe d’écoles d’ingénieurs et de management en France. Les grandes écoles d’ingénieurs et de management de l’IMT composent un groupe dont la force repose sur leur complémentarité et leur cohésion, fondée sur une vision commune :

  • former au service des entreprises
  • développer l’économie et les territoires
  • contribuer à l’innovation et à l’entrepreneuriat

Ces activités se déploient dans les domaines liés aux grandes transitions numérique, énergétique, industrielle et éducative.

Le concept d’écoles affiliées, dont l’ESIGELEC fait partie, a été créé pour :

  • amplifier l’action du groupe au cœur des territoires
  • développer des synergies en formation, recherche, innovation
  • soutenir la réflexion stratégique et la progression des écoles
  • associer les écoles du réseau aux travaux de réflexion stratégique de l’Institut

Ces écoles ont intégré le réseau à la suite d’une évaluation sur la base de critères exigeants portant sur les modes de recrutement, l’existence d’un corps d’enseignant permanent, le corpus d’enseignement, la pédagogie, l’activité de recherche, l’ouverture internationale, les relations fortes et structurées avec les milieux économiques, et les débouchés variés.

Le conseil d'administration

L’ESIGELEC est une association loi 1901 à but non lucratif qui assure une mission de service public. Son conseil d’administration est composé de 5 collèges  :

  • collège consulaire : Chambre de Commerce et d'Industrie Rouen Métropole, membre fondateur,
  • collèges des diplômés : ESIGELEC ALUMNI, membre fondateur,
  • collège des entreprises : ORANGE, SAFRAN Nacelles, THALES AIR SYSTEMS, VALEO, et SYNCHRONIC
  • collège des établissements d'enseignement supérieur : Institut Mines Telecom, COMUE Normandie Université
  • collège des collectivités territoriales : Région Normandie, Métropole Rouen Normandie

Le président du conseil d'administration est Didier PEZIER, directeur commercial Normandie Ile de France du Groupe ENGIE Ineo, diplômé de l’ESIGELEC promotion 83.