Skip to main content
Recherche

Recherche

Projet Interreg : SURFAS

SURFAS, le projet en quelques mots

LOGO-SURFAS-UE.png

Le projet SURFAS a débuté en février 2017 et se terminera en novembre 2020. Il est financé à hauteur de 1 283 212.43 euros par le programme FEDER.

L'intérêt pour les objets communicants (OCs) ne cesse de grandir à cause des nombreux avantages (services) qu'ils offrent comme l'internet, l'e-santé, la domotique, le contrôle d'accès sans fil, les alarmes, etc. Ces avantages offrent aux OCs un avenir plutôt prometteur avec un marché qui croît à 2 chiffres chaque année et dont le nombre d'OCs est estimé à près de 18 milliards à l'horizon 2022 pour un marché d'environ 1.2 trillion de dollar. Cette forte croissance du nombre d'objets en service s'accompagne aussi d'une forte demande énergétique pour alimenter ces objets.

Par exemple, dans la zone France (Manche) Angleterre (FMA), le nombre de détecteurs de fumée actuellement en service est estimé à environ 5.6 million et 7.9 million en France et en Angleterre respectivement, correspondant ainsi à des consommations annuelles d'environ 5.3MWh et 7.4MWh, respectivement. Un autre exemple concerne les routeurs et répéteurs (boosters) Wi-Fi actuels estimés à près de 95000 et 130000 en France et en Angleterre respectivement (toujours dans la zone FMA). Ceci représente aussi des consommations annuelles de 2.5GWh et 3.4GWh respectivement. D'autres exemples d'OCs (détecteurs, capteurs, alarmes, etc.) non détaillés ici augmentent aussi la facture énergétique de la zone FMA.

L'enjeu territorial commun est donc de proposer de nouvelles solutions durables et innovantes pour l'alimentation des OCs. L'objectif de ce projet est de concevoir une surface électronique non-consommatrice d'énergie capable de focaliser de façon optimale les ondes electromagnétiques (EM) ambiantes sur le récepteur approprié dans le but d'une part, de rendre possible les objets autoalimentés par ondes EM et d'autre part, améliorer leurs performances (portée, sensibilité, débit). Un tel système est nouveau, inexistant sur le marché et sera capable de décroître la consommation de la zone FMA de 5.9GWh par an avec une économie de 14.9million€ uniquement sur les 2 applications considérées (non exhautives) autour des détecteurs de fumée et du Wi-Fi.

Pour ces 2 applications cibles, 2 prototypes seront conçus, fabriqués, testés, validés sur 2 démonstrateurs et transférés aux PME (plus de 217 développant des OCs à faible puissance) de la zone FMA.

  • Le 1e prototype améliorera la puissance d'alimentation collectée sur les bandes ISM/GSM/3G/Wi-Fi à partir d'ondes EM ambiantes.
  • Le 2e prototype améliorera la portée des communications Wi-Fi sans consommation !.

Pour plus d'information, RDV sur le site du projet :http://www.surfas-project.eu/indexfr.php